Association, Enfance, Education

Bibliothèque de MAY EN MULTIEN

Présidente : Mme Marie-Christine MAHOUDEAU
Secrétaire : Mme Martine ALLEMBACH
Trésorière : Mme Jacqueline FRYDZINSKI
Vice-Président : M Michaël RUBENS
Bénévoles :
- Mme Caroline PRUDHOMME
- Mme Chantal BERGANDY
- Mme Anne LEROUX
- Mme Karelle HERVIEUX

Horaires : Permanences :
- le mercredi de 16H00 à 18H30
- le samedi de 11H00 à 12H30
- le lundi (période scolaire) de 16H00 à 17H00

Petite Histoire de la BIBLIOTHEQUE COMMUNALE DE MAY EN MULTIEN

14 juin 1983

L’Association Familiale et Rurale de May-en-Multien est déclarée à la sous-préfecture de Meaux, dans le but de faire fonctionner un centre aéré sans hébergement, pour les enfants de  5 à 12 ans, et d’organiser le temps de loisirs des jeunes de la commune.
L’activité « Centre aéré » cessera en juin 89, et sera reprise par l’intercommunalité.

1992-1995

Un local spécifique pour la bibliothèque scolaire, de 15m2,  est aménagé en 1992, au premier étage de la mairie, dans un ancien logement de fonction. 
Jean-Michel SAVART est maire.

Des habitants, notamment Thérèse BOUCHET et son mari, viennent demander au conseil municipal, la création d’une bibliothèque pour tous les habitants, enfants et adultes. Les contacts sont pris avec la Médiathèque de Melun. Les Parents d’élèves et les bénévoles de l’Association Familiale et Rurale s’activent en lien avec le Club des Aînés et la mairie pour l’obtenir.

En septembre1994, la bibliothèque est ouverte à tous, elle devient bibliothèque municipale et scolaire. Une association est nécessaire pour la gérer : l’Association Familiale et Rurale est réactivée. Anne LEROUX est présidente, Thérèse BOUCHET vice-présidente, 
(insérer une photo du 1er conseil)
Liliane POUESSEL, Jacqueline FRYDZINSKI, Stéphanie CARBONNEAUX, et Sœur MARIE, s’impliquent énormément.
La modification de l’objet de l’association (organisation des temps de loisirs des habitants de la commune : fêtes, animations culturelles, bibliothèque) est enregistrée le 25 octobre 1995.

1996-2000

En 1996, La bibliothèque reste au 1er étage de la mairie, mais change de local, 55m2 cette fois. Madame MANGILI est maire. Du mobilier est mis à disposition par le Conseil général.
L’inauguration de ce local a lieu  le 16 mai 1997.
Gérard MALATESTA entre au Conseil d’administration, Marie-Christine VERDUN assure des permanences, Marie-Hélène RABELLE et Carole MAGANER sont très présentes.

De fin 97 à fin 99, l’association continue, bien sûr, à gérer la bibliothèque, mais elle organise aussi des ateliers artistiques : un atelier « plâtre et modelage » pour adultes, et surtout des ateliers « Expression théâtrale et danse ». L’agrément du ministère de la Jeunesse et des Sports, est obtenu en juin 1998, de façon à pouvoir bénéficier de l’allègement des charges liées aux salaires des vacataires. De fait, les statuts sont modifiés en 1999, et les mineurs sont éligibles au Conseil d’administration.
Des soirées  « Histoires locales et contes » sont organisées.


Jacqueline FRYDZINSKI, déjà très présente dans l’association, en devient la trésorière.

C’est en septembre 1998 que, pour la première fois, la bibliothèque participe à la BROCANTE du village, qui a lieu le jour de la fête. Des jeux/concours pour les enfants, et un concours de photos en 2001, y sont associés.


La participation de la bibliothèque va perdurer jusqu’à aujourd’hui. Les livres vendus viennent, soit de donateurs, soit du « désherbage » de la bibliothèque : la place manque, et il faut faire place aux nouveautés, nouveautés acquises en partie grâce au produit des ventes.

En octobre 1998, à la demande de Carole MAGANER, une nouvelle convention est signée avec le Conseil général, pour pouvoir ouvrir un département « musique », avec des cassettes des CD, des revues : naissance de la Bibliothèque-Musithèque (abandon  en 2005, faute de bénévoles).

2000-2006

En 2000 et les années suivantes, des sorties sont organisées :  visite de l’usine Didier Québécor, de la fromagerie  de Tancrou, du Centre de tri postal, de la Médiathèque de Meaux, du Sénat, et aussi des sorties théâtre à Meaux.
En 2003, l’équipe de la bibliothèque participe activement à l’exposition organisée par Nathalie KOVARCICK-DURU « Les Poilus dans la tourmente », et les années suivantes aux actions « Enfance du Pays de l’Ourcq », et aux contées pour les enfants de l‘école.


En juin 2003, l’informatisation de la bibliothèque démarre, avec  l‘aide du département, de la mairie, et de la Jeunesse et des Sports (dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme). Gérard MALATESTA est d’une grande aide. La saisie informatique des livres se fera en 2004, les fiches seront abandonnées.
Lucienne Mallet rejoint le groupe des bénévoles qui assurent les permanences.

L’automne 2004, la bibliothèque quitte le 1er étage de la mairie ; la salle de sieste des  petits devient … « La Bibliothèque » !